Ateliers de gallo

« Quand un ancien disparaît, c’est une bibliothèque qui brûle. »

Dans notre société actuelle, basée sur l’évolution permanente des technologies, l’ordre ancestral est bouleversé. Jadis, les plus anciens transmettaient leur savoir aux plus jeunes. Désormais, c’est l’inverse qui se passe. Il devient de plus en plus rare que les connaissances de nos aînés soit valorisées, voire simplement écoutées. Aussi, l’objectif principal de cet atelier de Gallo est-il de redonner sa juste place à leur expérience dans un domaine que les plus jeunes ne maîtrisent pas : la connaissance du patois (Gallo). S’inscrivant dans une démarche de collectage et de préservation, notre souhait est de recueillir le savoir des participants, et de transmettre aux générations futures cette langue locale – le patois – qu’on appelle désormais le Gallo, pour le distinguer des autres patois (angevin, mayennais, normand, …).

Qu’est-ce que Le Gallo ?

Le Gallo est une langue d’oïl. Au même titre que le Picard en Picardie, le Francien en Ile-de-France, le Gallo est issu du latin populaire. Cette langue ancienne était encore parlée couramment il y a quelques décennies dans notre région. Ses locuteurs étaient fréquemment l’objet de déconsidération de la part de ceux qui ne la pratiquaient pas. Aujourd’hui cette langue apparaît comme une richesse à préserver. Des particuliers, des associations, les pouvoirs publics (Région Bretagne notamment) se mobilisent pour préserver ce patrimoine. Ceux qui connaissent le Gallo sont de plus en plus rares. Notre action s’inscrit dans cette dynamique.

De nombreux résidents ont parlé le patois dans leur jeunesse. Ils travaillent depuis mars 2016 à la collecte de ce savoir au sein d’ateliers mensuels. Ces travaux font l’objet d’un dictionnaire et d’une publication dans le journal La Rotte, proposé ici en téléchargement gratuit.

L’atelier présente aussi d’autres vertus :

  • Raviver les mémoires.
  • Passer ensemble un bon moment en évoquant des souvenirs.
  • Créer du lien entre les participants sur un sujet commun.
  • Offrir un sujet de discussion avec les familles.